ce « plan trop bizarre » qui inquiétait ses amis, « donnez l’alerte à mes frères »

by


De nouvelles révélations ont été dévoilées concernant le décès de Sihem, la jeune femme de 18 ans retrouvée morte le 2 février, près d’Alès. Le principal suspect dans cette affaire, un certain Mahfoud Hansali, un homme de 39 ans, a avoué aux enquêteurs l’avoir tuée. Peu à peu, le mystère qui entoure cette affaire se fait de moins en moins épais.

D’après RTL, des témoignages de proches révèlent qu’elle est bien allée voir Mahfoud Hansali le soir du 25 janvier, aux alentours de minuit. L’un des amis les plus proches de Sihem, Adam, s’est récemment livré auprès de la radio, qui a réussi à en savoir un peu plus sur le déroulé des évènements. Il a notamment évoqué un « plan trop bizarre » et des propos inquiétants de la part de son amie.

Un « plan trop bizarre »

Ce proche ami de Sihem a confirmé qu’elle était partie avec Mahfoud Hansali vers minuit, le 25 janvier. « Elle avait dit qu’elle partait avec Mahfoud, qu’ils allaient à Nîmes, qu’elle devait se faire passer pour une fille… Je sais pas quoi, un plan trop bizarre », explique-t-il. Inquiet pour son amie, il lui demande de lui envoyer un message lorsqu’elle rejoint Mahfoud.

« Après, je lui ai dit : ‘Envoie-moi un message une fois que tu es avec lui’. Elle m’a envoyé un message pour me dire : ‘Je pars, je monte dans la voiture avec lui’, à 0h28 exactement », révèle-t-il. Puis plus rien. Plus aucune nouvelle de la part de Sihem. Il lui avait demandé de lui renvoyer un message une fois qu’elle était rentrée. Face à son silence, il la recontacte vers une heure du matin, sans qu’elle ne lui réponde jamais.

« (…) donnez l’alerte à mes frères »

L’inquiétude d’Adam est à son comble. Il soupçonne que tout ne s’est pas déroulé comme prévu et se rend le lendemain au domicile du principal suspect. « (…) on est allé voir la famille de Mahfoud. Mahfoud niait, il me regardait droit dans les yeux et me disait : ‘C’est pas moi, je n’étais pas avec elle hier’. Je lui ai dit que je savais », se confie-t-il.

Un autre témoignage permet de mieux comprendre la soirée, celui Lounès, le manager de la pizzeria où Sihem travaillait. Elle lui a passé un appel le 25 janvier. « Ça n’a pas duré longtemps. Sur Snapchat, elle m’a dit : ‘Il y a Mahfoud qui vient me récupérer’. Je l’appelais, je lui demandais pourquoi il venait la récupérer à cette heure-ci (…) Elle m’a dit : ‘S’il n’y a pas de nouvelles de moi, donnez l’alerte à mes frères’. Moi, je trouvais ça un peu bizarre, ce n’était pas dans ses habitudes de sortir le soir », a-t-il révélé.

À lire également :

Les proches de Sihem redoutent un viol

« Elle m’a dit, mot pour mot : ‘S’il m’arrive quelque chose, c’est Mahfoud’. C’est ça qui nous a donné la piste de Mahfoud », a également expliqué Lounès. Il est convaincu, de même qu’Adam, que Sihem n’était pas amoureuse de Mahfoud, ce qui rend la soirée d’autant plus étrange. À ce jour, une autopsie doit être conduite. En attendant les résultats, les proches de la jeune femme craignent qu’elle n’ait été violée.





Source link

Related Posts

Leave a Comment