Ce couple a prénommé leurs 12 enfants avec les 4 mêmes lettres (cela donne des prénoms assez particuliers)

by



1biba 5

Les prénoms marquent souvent une époque et des tendances. Selon les générations, certains sont plus ou moins répandus. Il y a aussi ceux qui sortent du commun. Les parents peuvent avoir envie d’originalité. Parfois, c’est un peu trop. Chacun en France peut jouir d’une grande liberté quant au choix du prénom d’un enfant. Qu’il soit un marqueur des racines, un hommage à une grand-mère disparue ou tout simplement quelque chose qui plaît aux parents, cela n’appartient qu’à la famille. 

La loi française précise toutefois un certain cadre. Les prénoms donnés ne doivent pas porter préjudiceni au droit des tiers ni à l’enfant”, selon le Code Civil. Il arrive que la limite soit assez floue. La diversité qui fait la richesse de la France, apporte une grande variété de prénoms. De nouveaux sont même créés, d’autres sont inspirés de marques ou encore de séries télévisées, par exemple. Bien entendu, si vous décidez d’appeler votre enfant Uber ou Son Goku, il est possible que ça coince, voire que ce soit totalement refusé.  

Les prénoms, ça demande de l’imagination ! 

Avant la naissance d’un enfant, la discussion quant au choix du prénom peut devenir un véritable casse-tête. Les parents n’ont parfois pas du tout la même vision. Si en plus, l’entourage s’en mêle, on peut se retrouver avec un florilège de propositions qui n’ont pas forcément de sens. En cas de panne d’inspiration, on pourra toujours trouver des idées dans certains ouvrages qui recensent chaque année tous les prénoms, avec un classement des plus en vogue. On peut donc tout simplement suivre la tendance, c’est déjà une façon de procéder. 

Néanmoins, et sans doute encore plus depuis l’avènement des réseaux sociaux, la quête absolue de l’originalité, de l’unicité, est reine. À ce jeux-là, les stars sont souvent en tête du classement. On sent bien qu’elles vivent dans un monde différent, au sein duquel les règles ne semblent pas les mêmes. Si vous en doutez encore, essayez alors de nommer votre enfant Bronx Mowgly ou encore Lyra Antartica. Pas sûr que cela passe facilement lors de la première rentrée scolaire… 

Une famille qui ne manque pas d’originalité

Si pour un enfant, c’est déjà un casse-tête, imaginez pour 11 (voire 12) ! Soit, vous prenez l’option de mettre sur le coup un cabinet de créatifs et d’y passer toutes vos économies, soit il va falloir sacrément vous creuser les méninges. Vous pourriez aussi tirer au sort. On doute cependant que les résultats soient convaincants. Un couple belge, Gwenny Blanckaert et Marino Vaneeno, a déjà onze enfants. Le douzième était en route au moment où ils avaient été interviewés par Cnews. Ils auraient trouvé LA solution miracle pour nommer toute leur tribu

À lire également : 

Les champions de l’anagramme 

Pour trouver les prénoms de leurs enfants, ces parents belges se sont fixé un cadre, et pas des moindres. En fait, ils ont choisi de reprendre toutes les lettres du prénom de leur aîné, Axel, et de n’utiliser que celles-ci pour les enfants suivants. Si vous n’avez pas suivi de formation intensive aux anagrammes, l’exercice est périlleux. Quoi qu’il en soit, le rendu final est pour le moins… unique. La famille se compose ainsi de Alex, Axel, Xela, Lexa, Xael, Xeal, Exla, Leax, Xale, Elax et Alxe. On vous défie de prononcer tous les prénoms à la suite très rapidement sans bafouiller ! 

Les parents ne semblent pas, quant à eux, traumatisés par l’exercice. Ils reconnaissent toutefois que c’est un peu plus compliqué pour les professeurs, surtout lorsque frères et sœurs se retrouvent dans la même école. Un rapide calcul permet de trouver 24 combinaisons différentes avec ces quatre lettres. Gwenny Blanckaert et Marino Vaneeno ont donc déjà épuisé 50 % des possibilités. Rien ne dit qu’ils prévoient d’utiliser la moitié restante, d’autant que la prononciations de certains prénoms pourrait être à elle seule un défi de taille. 



Source link

Related Posts

Leave a Comment