Category:

Soin des cheveux


La comédienne Firmine Richard est appelée à la barre. Le procès de son fils a débuté cette semaine. Le jeune homme est accusé du meurtre d’un homme en avril 2021 et à l’époque sa mère avait volé à son secours. Elle a même avoué avoir lavé l’arme du crime, un couteau ensanglanté.

Ce lundi 6 février, l’actrice qui a été révélée dans le film Romuald et Juliette avec Daniel Auteuil s’est présentée face à la justice. Devant les juges de la cour d’assises de Seine-Saint-Denis, elle a dû expliquer son rôle dans une affaire particulièrement grave. Sur le banc des accusés, son fils, Keneff Leauva, est jugé pour un meurtre survenu à Pantin le 11 avril 2021.

Firmine Richard a vu son fils rentré chez elle avec un couteau couvert de sang

Outre sa participation dans le film de Colinne Serreau, la comédienne, originaire de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, est connue pour avoir joué au cinéma dans des comédies à succès : Huits femmes, La première étoile. Et à la télévision, elle a interprété le rôle de Marguerite dans la série Famille d’accueil diffusée sur France 3.

Celle qui a également été élue aux élections municipales en 2014, a expliqué devant les magistrats. « J’ai ouvert ma porte, j’ai vu Keneff qui rentrait chez moi. Je lui dis qu’est-ce qu’il s’est passé ? Il me dit ‘j’étais parti fumer, je lui dis non t’es pas parti fumer. Il avait la bouche qui saignait et il est parti se laver. C’est à ce moment-là qu’il est passé devant moi et que j’ai vu le couteau qui dépassait de la poche de son jean ». Ses propos ont été rapportés par le journal Sud-Ouest.

Le jeune homme s’est clashé sur les réseaux sociaux

D’après les éléments de l’enquête, son fils venait de poignarder à dix reprises un ancien ami avec qui il venait de se clasher sur le réseau social Bigo Live. La victime connue sous le nom de Moussa avait déclaré en ligne « Bouge pas, j’arrive ! » lors d’une vidéo diffusée en direct. Il se serait ensuite rendu au domicile de l’accusé qui se serait défendu avec un couteau.

À lire également : 

La comédienne a nettoyé l’arme du crime

Firmine Richard a expliqué ne pas avoir imaginé le pire en voyant son fils. « Je peux vous le répéter 25 fois, 100 fois si vous voulez, comme je vous l’ai dit je ne pensais pas que ce monsieur était mort ! « , a-t-elle déclaré au président Charles-Andor Fogarassy.

Les magistrats lui ont reprochée d’avoir nettoyé l’arme du crime. Dans des propos rapportés par Le Parisien, elle a avoué : « Je l’ai lavé, je l’ai mis dans mon jardin. Je ne pouvais plus le voir. Je ne l’ai pas jeté ». Finalement, aux enquêteurs venus perquisitionner son domicile, elle a indiqué l’endroit où elle avait caché le couteau. Le procès devra déterminer quelles étaient réellement les circonstances du drame. Le fils de la comédienne, toujours présumé innocent, est incarcéré en attente du verdict du tribunal.





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Lundi 6 février, François Hollande était invité sur le plateau de BFMTV. À la veille de la troisième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, il a notamment pu s’exprimer sur le projet de loi tant controversé du gouvernement.

L’ancien président estime que le texte génère de l’incompréhension et un “sentiment d’injustice”. Mais, selon lui, le mouvement social qui secoue le pays englobe également “d’autres colères”. Au fil de l’entretien, l’homme politique de 68 ans a été amené à évoquer sa propre retraite.

François Hollande dévoile le montant de sa retraite en toute transparence

Moi, j’ai donné tous mes revenus”, a-t-il affirmé avant d’entrer dans les détails. Souhaitant faire preuve de “transparence”, François Hollande déclare : “J’ai 4 000 euros en tant qu’ancien président de la République”. Il précise : “Je ne siège pas au Conseil constitutionnel, donc je me suis privé à juste raison”.

S’il avait siégé au Conseil constitutionnel, François Hollande aurait pu bénéficier d’une rémunération supplémentaire d’un peu plus de 17 000 euros bruts par mois, comme le souligne L’Indépendant. Pour autant, à ces 4 000 euros ne se limite pas sa retraite…

En effet, en tant qu’ancien conseiller référendaire à la Cour des comptes, François Hollande perçoit également « à peu près 4 000 euros » supplémentaires. Ce à quoi s’ajoute le montant d’une “retraite parlementaire”, perçu suite à son rôle de député, tenu entre 1997 et 2012.

À lire également :

11 à 12 000 euros” de retraite au total

Pour conclure, l’ex chef de l’État français déclare : “J’ai des revenus qui vont de 11 à 12 000 euros. J’ai tout mis sur la table pour que chacun comprenne bien…” À ses yeux, la “transparence” est la condition primordiale pour permettre de “comprendre ce qu’il se passe dans le pays”.

Lorsque son avis lui est demandé concernant le montant de la pension de retraite touchée par les anciens présidents, il répond : “4 000 euros me paraissent de l’ordre de ce qui est bien moins que ce qui se passe à l’étranger”.

En ce qui concerne Emmanuel Macron, en 2019, le président actuel a annoncé qu’il renoncerait à la retraite présidentielle et qu’il ne siégerait pas non plus au Conseil constitutionnel. Une chose est sûre : pour l’heure, sa retraite personnelle est loin d’être sa principale préoccupation.





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Après plusieurs années sous le feu des projecteurs, on pensait tout savoir sur Carla Bruni sur ses passions ou ses amours. La femme qui a fait découvrir le cinéma d’auteur à Nicolas Sarkozy donne régulièrement des interviews aux médias. A chaque fois, elle en profite pour dévoiler de nombreux secrets au sujet de sa vie.

Récemment, Carla Bruni s’est laissée prendre au jeu et a dévoilé le nom de son icône absolue. Dans une interview donnée à Paris Match le 6 février 2023, elle a déclaré « Audrey Hepburn est le summum de l’élégance, qui n’aurait pas rêvé de lui ressembler ? ». L’actrice de Charade et de Diamants sur canapé est devenue une icône beauté dans les années 50. Depuis, de nombreuses femmes s’identifient à elle et rêvent de lui ressembler.

Une icône loin des canons hollywoodiens

Il faut dire que, comme l’a rappelé Carla Bruni lors de son passage dans l’émission de Canal+ En aparté, la Britannique était très éloignée des canons habituels à Hollywood. « Je crois que c’est l’une des premières grandes stars hollywoodiennes à être sans poitrine » se souvient la chanteuse. En effet, les actrices privilégiées étaient plutôt sculpturales, tout le contraire de Hepburn. Elle dégageait une certaine élégance.

À lire également :

Même élégance, même mise en beauté

Si les deux femmes n’ont pas de grandes ressemblances physiques, elles partagent la même attitude. Carla Bruni porte très souvent un chignon avec une frange comme son idole dans Diamants sur canapé. Comme l’a fait remarquer l’ex-première dame, toujours sur Canal+, Audrey Hepburn est « élégante, comme un merveilleux petit garçon manqué, en quelque sorte, extrêmement féminine ». 

Il se trouve que Carla Bruni a rencontré son idole avant que celle-ci ne meurt en 1993. C’était dans les studios d’une revue féminine. « Il m’est arrivé une chose extraordinaire. J’étais au studio du magazine Elle […] à Clichy. Je travaillais et faisais des photos de maillots de bain avec […] Gilles Bensimon, un grand photographe français », s’est-elle rappelée, en indiquant que ce dernier « faisait une couverture de Elle avec Audrey Hepburn ». « Et soudainement, avec l’autre mannequin, on était au rez-de-chaussée en train de se faire coiffer et maquiller. On a vu Audrey Hepburn, elle-même, descendre l’escalier », a-t-elle déclaré avec des étoiles dans les yeux.

La maman de Giulia et d’Aurélien a eu son grand moment Audrey Hepburn, lorsqu’elle était première dame. Lors de sa première visite d’État, Carla Bruni avait charmé la famille royale de Grande-Bretagne. Souvenez-vous, elle était vêtue d’un tailleur gris perle de chez Christian Dior et portait un très charmant bibi de la même couleur. Un pur moment de sobriété, d’élégance et de féminité que l’actrice oscarisée n’aurait pas renié.





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


La 12e saison de The Voice sera diffusée à partir du samedi 25 février, et certaines nouveautés commencent déjà à se préciser… À commencer par la formation inédite du jury, composé cette année d’Amel Bent, Zazie, Vianney et… Bigflo & Oli !

Si la prochaine saison s’annonce sous le signe de la nouveauté, certaines choses ne changent pas… C’est notamment le cas de l’intérêt des téléspectateurs pour le salaire perçu par les coachs de la célèbre émission de TF1. Combien gagnent-ils exactement ?

The Voice : quel est le salaire des coachs ? L’un des “plus faibles cachets historiques

Afin d’apporter une réponse à cette éternelle question, le journaliste Clément Garin s’est penché sur le sujet de la rémunération des membres du jury sur le plateau de TPMP. Selon lui, les artistes percevront cette année l’un des “plus faibles cachets historiques”.

Il faut déjà savoir que chacun des 5 coachs ne recevra pas la même somme. Et ce, même s’ils possèdent tous une mission identique et qu’ils resteront le même temps à l’antenne. Entre le salaire le plus élevé et le plus bas, la différence est considérable…

À lire également :

Zazie, Amel Bent, Vianney, Bigflo et Oli… Les cachets perçus par chaque coach de l’émission

  • Zazie, la coach la plus ancienne, devrait ainsi recevoir un total de 600 000 euros pour sa participation sur l’ensemble de cette 12e saison. Avant, elle touchait près de 900 000 euros.
  • Amel Bent passe quant à elle d’un cachet de 300 000 à 200 000 euros. Une baisse importante !
  • Vianney, installé depuis moins longtemps sur le fauteuil de The Voice, devrait recevoir entre 100 000 et 150 000 euros de rémunération pour sa participation.
  • Même montant pour Bigflo et Oli, qui devront par contre partager la somme entre eux. Ce qui revient à 50 000 à 75 000 euros pour chacun des frères.

Mika fera quant à lui son grand retour dans l’émission à l’occasion de cette 12e saison tant attendue. Cependant, il ne sera présent que lors du Super-Cross Battle. Pour cette apparition, il devrait tout de même toucher pas moins de 100 000 euros en une journée.

Si The Voice rémunère moins bien ses coachs, c’est parce qu’aujourd’hui, un prime se vendrait aux alentours de 750 000 euros à TF1. Il y a quelques années, cette somme pouvait atteindre 1 million d’euros. Quoi qu’il en soit, les fans de l’émission attendent toujours sa diffusion avec autant d’impatience !





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Le pouvoir insoupçonné de la « revenge dress »

Ralliée par le même motif, celui de la rupture, une poignée de personnalités influentes n’a pas hésité à taper du point sur la table en affutant sur plus belle arme : sa beauté fatale. Bien tristement née sous la houlette de la princesse Diana dans les années 1990, celle que l’on appelle “revenge dress” a inspiré une multitude de femmes célèbres au cœur de la tourmente, à en arborer une au cours des dernières décennies. Shakira, Emily Ratajkowski, Gisele Bündchen, Olivia Wilde… Décryptage de ces tenues au sacré répondant (et tempérament).

La « revenge dress » de la princesse Diana

L’histoire raconte que la “revenge dress” serait initialement partie de là. Flashback le 28 juin 1994. Le média The Independent amorce la diffusion d’un documentaire consacré au prince Charles. Les premiers extraits tout juste dévoilés en avant-première, mettent en évidence certains aveux du désormais roi Charles III, concernant son adultère avec Camilla Parker-Bowles (à présent reine consort).

Alors assis face au prince Charles, le journaliste Jonathan Dimbleby recueille des propos pour le moins fracassants. Après avoir questionné le principal intéressé au sujet de son mariage et de sa séparation avec la princesse Diana, le présentateur apprend que le prince Charles aurait tenté d’être “fidèle” à la mère de ses enfants, avant d’acquiescer lui avoir finalement été infidèle “jusqu’à ce que le mariage se brise irrémédiablement, après avoir tous les deux tenté de faire de notre mieux.”. En réponse à l’humiliation publique de son ex-mari avec lequel elle était en procédure de divorce, Lady Di a alors sorti sa plus belle robe de vengeance : la revenge dress.  

Alors séparée depuis près des deux ans du prince Charles, la princesse Diana apparaît le lendemain même en femme libre à la soirée caritative annuelle du Vanity Fair. Brisant ainsi  le protocole royal qui ne l’incombait plus, Lady Di avait arboré pour l’occasion une minirobe noire aux épaules dénudées signée Christina Stambolian. Une robe confectionnée spécialement pour elle trois ans auparavant par la créatrice de mode grecque, mais qui était restée au fond de son placard jusqu’alors. La revenge dress de la princesse Diana fut non seulement couronnée de succès mais entretient la légende encore aujourd’hui. 

La « revenge dress » d’Emily Ratajkowski

Après quatre ans de mariage avec Sebastian Bear-McClard, le père de son fils Sylvester, le top model a fini par mettre un terme à leur relation après avoir découvert les infidélités à répétition de son mari. À la sexytitude pleinement assumée, celle que l’on appelle “Emrata” est ainsi apparue dans une revenge dress des plus sensationnelles après avoir demandé le divorce.

Invitée au 50e anniversaire de W Magazine qui s’est tenu à New York le 12 octobre dernier, Emily Ratajkowski a misé sur une robe en résille transparente laissant très peu de place à l’imagination. Une tenue de vengeance que l’auteure du livre My Body et fondatrice du podcast High Low with Emrata a accompagnée d’une parure de lingerie en satin que la robe laissait entrevoir sans aucune difficulté. De quoi faire écho à la nouvelle “Bitch Era” (“ère de sal*pe” ndrl.) dans laquelle la jeune femme affirmait être rentrée dans une vidéo TikTok postée quelques jours plus tôt.

La « revenge dress » d’Olivia Wilde

Restée près de deux ans en couple avec Harry Styles, l’actrice américaine trentenaire a fait irruption aux People Choice Awards 2022 dans une revenge dress fracassante. Le 6 décembre, Olivia Wilde s’est ainsi moulée dans une robe en dentelle noire transparente ceinturée, issue de la collection Croisière 2023 par Maria Grazia Chiuri. D’autant plus sublime que de coutume, l’ex du chanteur britannique n’avait assurément plus rien à cacher. 

La « revenge dress » de Gigi Hadid

S’ils font aujourd’hui chemin séparé, il fut un temps où Gigi Hadid et Joe Jonas (désormais marié avec Sophie Turner et jeune papa comblé) se sont fréquentés. Rupture tout juste actée, en novembre 2015, le mannequin et sœur de Bella Hadid avait profilé sa plus belle robe de revanche lors des American Music Awards.

Apparue cheveux coupés en carré court laissant présager qu’elle était prête à “changer de vie” comme le racontait des femmes Coco Chanel, Gigi Hadid avait opté pour une robe cut out sensationnelle. Composée d’une jupe ultra-fendue laissant entrevoir son incroyable jeu de jambes et d’une brassière au décolleté ravageur considérablement découpé… La robe de celle qui est devenue la maman de Khai Hadid Malik (née le 19 septembre 2020) avait donné du répondant à son ex petit-ami.

La « revenge dress » de Bella Hadid 

Montée sur le catwalk du défilé Victoria’s Secret 2016 sur lequel elle avait échangé un regard coquin à son ancien petit-ami The Weeknd, Bella Hadid a finalement pris sa revanche en activant le compte à rebours quelques mois plus tard. Car comme le dit si bien le dicton, “tout vient à point à qui sait attendre.”. Ainsi, il lui a fallu attendre le 1er mai 2017 pour dégainer sa plus belle revenge dress lors du Met Gala.

Invitée à monter les marches du Metropolitan Museum of Art à New York, tout comme le chanteur canadien, Bella Hadid avait été avertie qu’il allait être accompagné de sa nouvelle girlfriend de l’époque, Selena Gomez. Avec une once d’amertume, le top model d’origine néerlandaise et palestinienne avait ainsi placé sa confiance en les mains du créateur Alexander Wang qui lui avait dessiné pour l’occasion le plus beau look post-rupture. « Je voulais être sexy, et je savais qu’Alex (Alexander Wang, ndlr.) allait faire ça pour moi. Mais j’étais tellement nerveuse ! Je ne pouvais même pas faire pipi tellement la pièce était comme cousue sur moi par contre, c’était très confortable. » a raconté Bella Hadid au Harper’s Bazaar britannique. L’objet du délit ? Non pas une robe, mais une combinaison (catsuit) filet qui dévoilait son corps de manière plutôt suggestive et qui lui a valu d’atterrir sur le podium des stars les mieux habillées de la soirée. Revanche proclamée.

La « revenge dress » de Shakira 

Officiellement séparée de Gérard Piqué, l’homme qui a partagé sa vie pendant plus de douze ans, Shakira avait donné raison à de nombreuses spéculations autour de leur rupture en apparaissant seule et sans alliance au Festival de Cannes 2022. Conviée à assister à l’avant-première du biopic Elvis le 25 mai dernier, la somptueuse chanteuse colombienne et maman de Sacha et Milan, avait arboré sa plus belle revenge dress pour faire regretter son ex. Une robe longue intensément noire et hautement sculpturale et galbante qui mettait en évidence ses formes. Le tout, magnifié avec un décolleté plongeant effet push-up et des gants opéra en tulle pour ne plus prendre de gants, ni de pincette avec l’infidélité de son ex-mari, depuis recasé avec le mannequin Clara Chia.

À lire également :

La « revenge dress » de Gisele Bündchen

Mariée de 2009 à 2022 avec le footballeur américain Tom Brady et père de ses enfants John, Benjamin et Vivian Brady, Gisele Bündchen s’est prêtée à une séance photo des plus spectaculaires seulement quelques mois plus tard. Photographiée sur la plage en Floride, le mannequin quadragénaire a fait sensation dans une robe transparente dite “naked dress” ayant laissé entrevoir très clairement son string et ses seins nus. 





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Trouver sa routine beauté n’est pas tâche facile. Il faut pouvoir se procurer les soins et crèmes adaptés à notre peau, et ensuite, se tenir à un rythme d’application. Mais au-delà des crèmes, les accessoires sont également importants. S’appliquer un masque, un soin, une crème… C’est fort agréable. Mais salir ses cheveux et les tâcher l’est un peu moins ! Un nouveau produit a été mis en vente et est déjà épuisé : il s’agit du bandeau spécial skincare ! Découvrez cet accessoire dont vous ne pourrez plus vous passer.

Le meilleur fond de teint selon 60 millions de consommateurs

Chaque année, la revue 60 millions de consommateurs nous dévoile leur liste des meilleurs produits pour notre santé, ainsi que pour la planète. Produits d’hygiène, alimentaires… Vous trouverez tout ce qu’il vous faut. Dernièrement, le magazine a élu le meilleur fond de teint de l’année, et c’est la marque bo.ho green make up qui arrive en première place. Certifié bio et composé d’ingrédientsnaturels, le produit est non seulement sans danger pour la planète, mais également pour notre peau. Un vrai bonheur à appliquer ! Toutefois, il peut être parfois difficile de bien se maquiller ou bien faire nos soins pour le visage sans être gêné(e) par nos cheveux. Terminé le calvaire ! Découvrez un bandeau spécialement conçu pour faciliter votre routine.

Le « Versed Head Band » tendance sur TikTok

Pour appliquer leurs crèmes et leurs soins, les femmes choisissent généralement de s’attacher les cheveux en chignon afin de bien retenir leurs cheveux en arrière et ne pas les tâcher. Si c’est une technique bien connue, celle-ci n’est pas très fiable. En effet, les cheveux sont rarement bien maintenus par un élastique, et il arrive donc souvent que quelques mèches se collent à la peau suite à l’application d’une crème. Un désagrément pour beaucoup de femmes. C’est pourquoi les influenceuses se sont passées le mot sur TikTok pour dévoiler une nouvelle astuce : le « Versed Head Band » !

Le « Versed Head Band » est un bandeau qui non seulement peut s’utiliser pour l’applicationde crèmes, mais également pour accessoiriser une tenue originale ! En effet, de nombreuses femmes ont acheté le produit pour leur routine beauté, mais également pour s’habiller ! Après s’être répandu sur TikTok grâce à de nombreuses influenceuses, le bandeau s’est rapidement retrouvé en rupture de stock. Heureusement, il est désormais en vente sur Amazon. Ce bandeaubouffant peut également servir à absorber la sueur et maintenir vos cheveux en place durant une activité physique.

Le bandeau, fabriqué avec une doublure en éponge, a une forte absorption et surtout, il n’endommage pas le cuir chevelu et n’irrite pas la tête, même si vous le portez longtemps. Taille unique, le bandeau Versed est dimensionné pour s’adapter à votre crâne car très flexible et extensible. Composé d’éponge, il ne laisse aucune marque sur vos cheveux ou bien votre front. Terminé les cheveux aplatis par les bandeaux ou bien les marques rouges sur la tête, le « Versed Head Band » sera votre meilleur compagnon pour votre routine beauté !

À lire également : 

La marque Versed et son best-seller

En plus de son bandeau que tout le monde s’arrache, la marque Versed vend un petit coffret avec non seulement votre nouvel accessoire fétiche, mais également un autre best-seller : le « Day Dissolve Cleansing Balm« . Un nettoyant composé de vitamines E, d’huile de jojoba, d’avocat, d’eucalyptus, de girofle. Ce produit remplace votre démaquillant puisqu’il fait fondre votre maquillage. Vous n’aurez plus besoin de lingettes démaquillantes qui irritent et endommagent la peau. Un vrai plaisir à appliquer le soir après une rude journée, ou même une agréable !

Voici désormais quelques conseils pour bien appliquer votre crème le soir avant de vous coucher, selon le magazine Belle au Naturel : « Bien démaquiller et nettoyer sa peau : sur une peau parfaitement nettoyée, le produit pourra pénétrer plus facilement l’épiderme pour une meilleure efficacité – Une noisette de crème de nuit devrait suffire pour notre rituel beauté du soir. Elle s’applique uniformément sur tout le visage ainsi que le cou. Le contour des yeux ne compte pas durant l’application, pour cette zone, un soin spécifique est requis – Lors de l’application de la crème de nuit, nous pouvons procéder à un léger massage pour augmenter l’efficacité du soin. Cela permettra au produit de pénétrer plus facilement l’épiderme tout en stimulant la circulation. Quelques pressions sur les muscles pour les décontracter suffisent« . Sans oublier votre nouvel accessoire fétiche, le « Versed Head Band » !





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Depuis ce mercredi 1er février, Marion Cotillard est à l’affiche du film de Guillaume Canet, Astérix et Obélix : l’Empire du milieu. Dans ce long-métrage sur lequel le réalisateur a travaillé pendant quatre ans, l’actrice incarne la belle Cléopâtre. Depuis sa sortie dans les salles obscures, les acteurs se sont lancés dans un véritable marathon des médias.

Marion Cotillard au casting de la nouvelle série Apple TV+

La sortie du film de Guillaume Canet n’est pas la seule raison qui fait parler de Marion Cotillard ces derniers temps. En effet, l’actrice française fera partie des têtes d’affiche de la nouvelle série Apple TV+, Extrapolations. Un peu plus d’un an après son annonce, la sortie est officielle. Cette série d’anthologie qui raconte des histoires interconnectées autour de la question de la crise climatique sera disponibledès le 17 mars prochain.

Dans cette nouvelle série à but éducatif, Marion Cotillard prendra les traits de Sylvie Bolo, une marchande d’art. Des premières images inédites de la série ont été mises en ligne récemment. On y retrouve alors Marion Cotillard, très élégante dans une robe décolletée aux motifs fleuris. Un look très sensuel qui met l’actrice française en valeur !

Extrapolations : la série d’anthologie au casting 5 étoiles 

Certes, une série ou un film ne dépend pas seulement du casting mais il est évident que des têtes d’affiche connues donnent toujours plus envie de regarder. Et ce n’est pas Scott Z. Burns, le réalisateur américain de cette nouvelle série écologique qui dira le contraire. Pour l’occasion, il a réuni, au côté de Marion Cotillard, un casting hollywoodien 5 étoiles : Meryl Streep, la vedette du film Le Diable s’habille en Prada, Kit Harington, la star de Game of Thrones, Sienna Miller, l’actrice emblématique de Layer Lake.

Dans la même veine que Black Mirror, Extrapolations est une série d’anthologie en huit épisodes. Ainsi, dans chaque nouveau chapitre, il y aura une nouvelle histoire qui n’a pas de lien avec les précédentes. La série traite des impacts sociaux et moraux de l’urgence climatique sur plusieurs familles, met en scène les effets et les dangers du réchauffement climatique sur la planète et donc les humains.

A lire également : 

Une série éducative sur le thème du réchauffement climatique

Le réalisateur Scott Z. Burns a tenu à réunir un parterre de stars pour aider à sensibiliser l’opinion publique sur le sujet de l’écologie, à travers cette nouvelle série. « La seule chose dont nous sommes sûrs à propos de l’avenir, c’est que nous y allons tous ensemble, et ce avec tous nos espoirs, nos peurs et nos envies » a-t-il récemment déclaré au Hollywood Reporter.

Le casting ne semble d’ailleurs pas avoir été choisi au hasard. En effet, écologiste engagée, Marion Cotillard œuvre aux côtés de l’ONG Greenpeace depuis le début de sa carrière. Jouer un rôle dans un épisode d’Extrapolations était donc comme une évidence pour l’actrice française !





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Régimes en tout genre, exercices de sport, compléments alimentaires… Nous pouvons trouver beaucoup d’astuces sur Internet pour perdre du poids rapidement. Si cela s’avère efficace et sans conséquences pour certaines personnes, cela peut créer de graves troubles chez d’autres. Faut-il vraiment avoir des abdos parfaits pour être heureux(se) et bien dans sa peau ? La bodybuildeuse Jolene Nicole Jones nous prouve le contraire !

Faire du sport pour de mauvaises raisons

Pratiquer une activité physique régulière est bon pour notre santé ainsi que pour notre moral. En revanche, cela peut rapidement devenir une obsession, surtout par rapport au poids, et aux diktats de beauté imposés par la société. Beaucoup de personnes, principalement des jeunes filles, tombent dans l’anorexie, la boulimie, vers l’adolescence. Ou bien certaines font du sport sans relâche pour obtenir cette fausse idée du « corps parfait ». C’est le cas, ou plutôt, c’était celui de l’ancienne bodybuildeuse Jolene Nicole Jones. Âgée de 25 ans, l’américaine a changé radicalement de vie ! Après des années passées à la salle de sport pour obtenir des abdos « parfaits », celle-ci a tout arrêté pour prendre dix kilos ! Une décision importante et même vitale pour Jolene qui ne trouvait plus le bonheur à travers son addiction au sport.

Jolene Nicole Jones : « C’était une obsession malsaine« 

Faire du sport pour l’amour du sport est une chose, mais faire du sport à cause d’une obsession de l’apparence est tout à fait malsain. Jolene Nicole Jones, ancienne bodybuildeuse, a décidé d’arrêter le sport de haut niveau et les régimes pour prendre dix kilos, et se défaire de cette obsession de l’image. L’américaine raconte : « J’ai commencé la musculation quand j’avais 21 ans, et j’étais entourée de personnes qui n’avaient pas forcément la bonne image de ce à quoi un corps féminin en bonne santé et heureux devait ressembler. Je me suis lancée à fond dans le sport et je n’ai pas réalisé que c’était une obsession malsaine« .

Mais pourquoi cela a commencé ? Jolene s’est confiée : « Mon intérêt pour le sport a découlé à cause de remarques sur ma cellulite. On m’a dit que je n’étais pas attirante. À cette époque de ma vie, j’avais déjà des troubles alimentaires. Mon obsession pour la nourriture a entraîné une autre obsession malsaine« . En effet, l’ancienne bodybuildeuse ne se contentait pas d’aller à la salle de sport quelques jours par semaine, non. Jolene portait des haltères six jours par semaine, faisait du cardio six jours par semaine, en plus de différents exercices en dehors de la salle de sport.

Et puis un jour, lors de sa seconde compétition de bodybuilding, Jolene Nicole Jones s’est posée une question importante. Elle raconte : « Je me suis demandée : ‘Qu’est-ce que j’essaye de prouver ici ? Est-ce que j’ai vraiment besoin d’abdos visibles pour être heureuse ? J’avais l’impression de lutter contre mon propre corps pour être ‘heureuse‘, mais la vérité était que je n’étais jamais assez, ce n’était jamais assez« . Une remise en question percutante. Le moment clé pour l’américaine a été lorsqu’elle a feuilleté d’anciennes photos : « J’ai regardé des photos à l’époque où je pensais avoir l’air ‘grosse‘, et en fait, j’étais une bombe !« . Jolene a donc décidé d’arrêter le sport à outrance, et de prendre dix kilos ! La jeune femme a posté plusieurs photos sur son compte Instagram, et comme les internautes le soulignent, elle est splendide, et a l’air, peut-être pour la première fois, très heureuse.

À lire également :

Accepter son corps tel qu’il est

Enfin épanouie physiquement et spirituellement, Jolene Nicole Jones s’est confiée pour PEOPLE sur l’importance de l’acceptation de soi : « J’ai arrêté de lutter contre moi-même pour ressembler à une certaine image, et j’ai accepté mon corps tel qu’il est. J’ai arrêté les évènements sportifs, je ne me suis plus privée aux barbecues, parce que je me dis que lorsque je vais mourir, je ne veux pas me rappeler de la salle de sport, ou même de la nourriture que j’ai mangé, mais je veux me souvenir de tous ces bons moments qui ont fait ma vie« .

Jolene Nicole Jones a un conseil : « Tout le monde doit s’aimer. Notre corps est notre entité physique qui nous permet de vivre, et nous devons être reconnaissant. Et tout le monde mérite de s’aimer – cela rend la vie plus facile, et plus belle« . Un message qui fait du bien, et demeure important à diffuser sur les réseaux sociaux.





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


À 45 ans, Virginie Efira continue à faire monter la température régulièrement. La magnifique Belge sait prendre soin d’elle, c’est évident. Mais mieux que cela : elle sait se mettre en valeur ! L’actrice a d’ailleurs choisi de dévoiler une partie de son anatomie sur son compte Instagram.

Virginie Efira dévoile ses magnifiques gambettes

Ce n’est pas la première fois que la belle blonde fait grimper la température comme cela. En fait, elle obtient cet effet à presque chacune de ses sorties publiques. Une icône des tapis rouges, elle a déjà attiré l’œil plusieurs fois grâce à son décolleté ou son air d’ange. Cette fois-ci, ce sont ses jambes qu’elle a décidé d’exposer. 

Virginie Efira a gagné en notoriété en tant qu’animatrice à la télévision. D’abord en Belgique, elle ne tardera pas à conquérir le public français. Mais c’est en tant que comédienne qu’elle va choisir de s’épanouir à partir de 2004. D’ailleurs, elle ne gardera que cette activité dès 2008.

Une carrière bien remplie

On l’a vue dans de nombreuses comédies romantiques, telles que L’amour, c’est mieux à deux, La Chance de ma vie, 20 ans d’écart ou encore Un homme à la hauteur. Ensuite, elle se tourne vers le dramatique, comme dans Victoria, Un amour impossible ou encore Revoir Paris. Mais outre sa carrière très remplie, la belle blonde cultive d’autres centres d’intérêt. En effet, Virginie Efira possède une affinité avec la mode !

Ainsi, la belle blonde arpente les tapis rouges dans des tenues à la fois chics et sexy. Eh oui, parce qu’avec une telle plastique, impossible de ne pas la montrer un minimum ! Effectivement, Virginie Efira ose porter des décolletés, des jupes courtes et autres. Mais lors de son dernier shooting photo, elle n’a choisi d’enfiler qu’un long manteau noir et des mocassins de la même couleur.

À lire également : 

La magnifique Belge expose ses jambes pour M, le magazine du Monde

Ses longues jambes fuselées sont ainsi exhibées, pour le plus grand plaisir des fans de l’actrice. La magnifique blonde posait pour M, le magazine du Monde, et les photos ont été prises par Lukas Pukowiec. On l’y voit dans différentes tenues, dont un grand manteau. Pour l’occasion, elle porte les plus grands créateurs, tels que Yves Saint-Laurent, Anthony Vaccarello ou encore Cartier. 

Et dans les commentaires, les abonnés sont conquis par les photos de l’actrice. Une personne admet : « Qu’est-ce qu’elle est belle, cette femme ! » Quelqu’un d’autre fait un jeu de mots : « Ce n’est plus Efira, c’est Effarant. » Enfin, une autre personne avoue son admiration : « Si belle, si classe et intelligente. La chance ! Longue route ! » En tout cas, une chose est sûre : le noir va si bien à Virginie Efira !





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail


Alors que le pouvoir d’achat des Français est déjà sous pression, l’arrivée des impôts 2023 est redoutée par beaucoup. Cette année, la date de début de la campagne de déclaration est fixée au jeudi 6 avril. Mais alors, combien allez-vous devoir payer en 2023 ?

Pour rappel, le montant de l’impôt 2023 repose sur les revenus perçus en 2022. Comme l’explique Service-Public.fr, il existe un simulateur en ligne qui permet de déterminer avec précision le montant de l’impôt à venir. Ce dernier a récemment été mis à jour par l’administration fiscale !

Impôts 2023 : un simulateur à connaître, proposé par l’administration fiscale

En effet, cet outil intègre désormais les nouveautés fiscales de la loi de finances pour 2023, comme la revalorisation de 5,4 % des tranches du barème de l’impôt sur le revenu par exemple. Il permet ainsi une estimation des plus justes.

Accessible via le site impots.gouv, il se décline en 2 versions : un modèle simplifié et un modèle complet. À vous de choisir celui qui correspond le mieux à votre situation. Si vous ne déclarez pas de revenus d’activité commerciale, libérale, agricole… Alors la première option devrait suffire.

Après avoir choisi le bon modèle, il ne vous restera plus qu’à remplir les différentes rubriques qui s’affichent sur votre écran. Des informations concernant votre état civil, vos revenus, vos charges… vous seront alors demandées. À vous de jouer !

À lire également :

Le montant que vous allez devoir payer cette année dévoilé

À la fin du formulaire, il vous suffira de valider pour que le résultat s’affiche. Vous obtiendrez ainsi une idée du montant de l’impôt que vous allez devoir payer en 2023, en supposant que les informations renseignées soient correctes, bien sûr !

Attention, il est important de retenir que le résultat qui s’affiche est simplement indicatif. Effectivement, il n’engage en rien l’administration fiscale et aucun recours n’est possible si le montant de l’impôt définitif est finalement différent. Aussi, il ne se substitue pas à une déclaration de revenus classique.





Source link

0 comment
0 FacebookTwitterPinterestEmail
Newer Posts