Cancer du côlon : un traitement dérivé du cannabis fait ses preuves

par



istock 1318680802

A l’automne 2022, de nouveaux traitements dérivés du cannabis devraient être commercialisés en Israël, aux États-Unis et au Royaume-Uni contre le cancer du côlon. 

La société de biotechnologie Cannabotech rapporte ainsi avoir obtenu de très bons résultats lors d’essais précliniques. La firme développe des traitements à base d’extraits de cannabis et de champignons, et indique que ses produits appelés “Integrative Colon” ont permis de venir à bout de 90% de cellules cancéreuses du côlon.

L’étude, qui n’a pas encore été évaluée par des pairs et publiée dans une revue scientifique, a examiné l’effet des produits “Integrative Colon” de Cannabotech sur divers sous-types de cancer du côlon. La composition spécifique de ces produits a été comparée à l’activité de chaque cannabinoïde séparément. Selon la firme, “les résultats ont montré que la composition des produits Integrative-Colon de Cannabotech est significativement plus efficace que chaque cannabinoïde individuellement, et qu’il existe une forte synergie entre les ingrédients actifs”. Notons que le THC, composé psychoactif du cannabis, a été exclu des formulations. Les dérivés du cannabis utilisés sont notamment le célèbre CBD (cannabidiol) et le CBG (cannabigerol).

Gardons toutefois en tête que ces résultats ne sont que préliminaires, étant donné que les expérimentations ont eu lieu sur des modèles cellulaires. L’efficacité des formules testées ici seront analysées en combinaison avec des chimiothérapies standards au cours de prochaines étapes, indique Cannabotech.

Une activité “anti-proliférative” prometteuse

D’autres travaux, publiés dans la revue International Immunopharmacology ont porté sur des cellules colorectales humaines, saines ou malades, pour étudier l’influence des cannabinoïdes. Le recours au CBD et à certains de ses dérivés a alors permis de réduire la capacité de fonctionnement des cellules cancéreuses, augmentant le processus de mort programmée appelé apoptose et interrompant le cycle cellulaire des cellules cancéreuses.

« Nos données indiquent que le CBD et ses dérivés pourraient être des agents prometteurs pour la prévention du cancer colorectal humain », écrivent les chercheurs. L’étude indique en outre que cette « activité anti-proliférative » était également observée pour d’autres cannabinoïdes, notamment la cannabidivarine (CBDV), le cannabigerol (CBG), le cannabicyclol (CBL) et la cannabigerovarine (CBGV).



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire