Au Qatar, l’ex-première ministre danoise porte une robe aux couleurs LGBTQ+

by


Dans les tribunes de la Coupe du monde, qui se déroule au Qatar, l’ex-première ministre danoise a opté pour une tenue provocante. Oui, mais… que pour le pays d’accueil ! En effet, la femme politique arborait une tenue aux couleurs LGBTQ+ ! Un clin d’œil osé dans un pays où les droits de cette communauté sont bafoués. 

C’est à l’occasion du match Danemark-Tunisie que Helle Thorning-Schmidt a choisi d’exhiber ses jolies manches arc-en-ciel. Ainsi, elle a utilisé la mode comme arme politique. En fait, c’est clairement une provocation de sa part ! Au Qatar, les relations sexuelles hors mariage et l’homosexualité sont criminalisées. 

Le Qatar punit les homosexuels

En fait, celles et ceux qui sont pris en flagrant délit peuvent se retrouver en prison, voire condamnés à mort ! D’ailleurs, l’ex-première ministre expliquait son choix sur son compte Instagram. En effet, elle écrivait : « J’ai réfléchi à la question de savoir si le fait de se montrer aux couleurs de l’arc-en-ciel aide réellement les homosexuels et les lesbiennes au Qatar. Et si cela ne faisait qu’empirer les choses, en durcissant le gouvernement du Qatar contre eux ? »

Helle Thorning-Schmidt poursuivait : « Je ne connais pas la réponse. Mais cela ne nous montre-t-il pas que rien n’est binaire, seulement bon ou seulement mauvais ? » De plus, l’ancienne première ministre danoise avait déjà été remarquée sur Instagram deux jours plus tôt. Effectivement, elle avait enfilé un costume jaune poussin, accessoirisé d’un brassard ‘One Love’. 

L’arc-en-ciel renié !

Une polémique suit son cours depuis déjà plusieurs semaines à cause de ce brassard. En effet, sept des équipes européennes participant à la Coupe du Monde avaient prévu d’en porter un, avant de se raviser. Malheureusement, la FIFA avait menacé de faire tomber des sanctions sportives ! Pourtant, l’ex-première ministre du Danemark n’est pas d’accord, et a tout de même souhaité porter ces couleurs.

D’ailleurs, elle s’exprimait sur le sujet sur Instagram : « Je soutiens le choix des joueurs de ne pas risquer de sanctions (…). Honnêtement, je ne comprends pas la mauvaise presse dont font l’objet l’équipe danoise et la fédération danoise en ce moment. Ils ont essayé si fort de faire ce qu’il fallait, et ils sont si isolés à la FIFA. » 

À lire également : 

Helle Thorning-Schmidt est loin d’être la seule à lutter

D’autres personnalités ont tenté d’entrer dans l’enceinte du stade qatari avec un bracelet arc-en-ciel. Pourtant, celles-ci se sont vu refuser l’accès par la sécurité de l’établissement ! Par exemple, l’ancienne joueuse galloise, Laura McAllister, a dû retirer son chapeau arc-en-ciel lors du match États-Unis-Pays de Galles, comme elle l’a déclaré à ITV News. Elle déclarait : « Pendant que nous faisions la queue, nous avons entendu que les gens qui portaient un bob arc-en-ciel avaient dû l’enlever. » En tout cas, Helle Thorning-Schmidt n’est apparemment pas la seule à avoir voulu défendre la communauté LGBTQ+ dans ce pays !





Source link

Related Posts

Leave a Comment