Atteinte d’endométriose, la finaliste de Top Chef a vécu un calvaire

par



capture decran 2022 06 16 a 07.28.28

Le challenge était compliqué mais elle n’a rien lâché. Mercredi 15 juin 2022, Louise Bourrat affrontait Arnaud Delvenne lors de la finale de Top Chef sur M6. En plus du stress de cette journée, la jeune candidate a dû composer avec d’importantes douleurs liées à son endométriose après 17 semaines de compétition.

Pour l’occasion, les deux candidats devaient exécuter un menu pour 80 convives dans le palace du Georges V. « Cette finale, je pense que c’était un des pires jours de ma vie », a confié Louise à Télé Loisirs. Avant de compléter : « La journée a été extrêmement stressante, en plus, j’étais très malade ce jour-là. Je n’ai pas dormi de la nuit, j’avais mes règles, j’étais au fond du trou car je fais de l’endométriose. Je dois prendre plein de cachets dans la journée. C’était très dur ».

« C’était un cercle vicieux »

Pour tenter de limiter la douleur, la jeune finaliste a gardé sa bouillotte la vieille de la finale. Une situation dont elle culpabilise face aux autres membres de son équipe : « Je leur ai dit : ‘Je suis désolée les gars, je ne suis pas au top de ma forme.’ C’était horrible, car cela me faisait culpabiliser et le fait de culpabiliser me rendait encore plus malade. C’était un cercle vicieux ». Malgré tout, Louise a tenu bon et elle a remporté la finale de Top Chef.

Les règles douloureuses sont souvent un signe spécifique d’endométriose. EndoFrance rappelle dans quels cas il peut s’agir de la manifestation de la maladie : des douleurs cycliques qui reviennent avec les règles, elles résistent à un simple antalgique et elles empêchent de mener des activités quotidiennes. Il n’est pas rare non plus que les patientes rapportent des règles plus abondantes, avec des caillots, et qui durent plus de sept jours. Parmi les autres symptômes de l’endométriose, les patientes rapportent des troubles digestifs et urinaires, une fatigue chronique, des douleurs pelviennes et lombaires, des douleurs pendant les rapports sexuels, etc. Autant de signes qu’il ne faut pas ignorer.



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire