A 4 ans, il subit une vasectomie par erreur

par



enfant hopital

Une grave erreur médicale. Aux Etats-Unis, une famille du Texas a entamé des procédures judiciaires contre un hôpital de Houston. Selon l’avocat de la famille, leur fils de 4 ans devait subir une intervention chirurgicale visant à soigner une hernie située dans la région de l’aine. Mais l’opération ne s’est pas vraiment déroulée comme prévu.

L’équipe médicale a pratiqué – par erreur – une vasectomie sur l’enfant. Une situation rapportée par l’avocat de la famille et relayée par FoxNews (source 1) : « Vous vous attendez à ce que des choses se produisent dans la vie, mais pas inutilement entre les mains d’un chirurgien, qui a simplement coupé le mauvais morceau d’anatomie.  Nous pensons que le chirurgien a accidentellement coupé le canal déférent, l’un des tubes qui transporte le sperme reproducteur. Cela pourrait affecter ce jeune homme pour le reste de sa vie ».

L’avocat dénonce une erreur heureusement rare : « Ce n’est pas du tout une erreur courante. Avant qu’un médecin coupe une partie de l’anatomie, il est censé identifier positivement ce qu’est cette anatomie, puis couper. Ici, le médecin n’a pas réussi à identifier avec précision l’anatomie qui devait être coupée.  Malheureusement, il a coupé son canal déférent. Cela n’a pas été découvert jusqu’à ce qu’il soit envoyé en pathologie ».

Pour l’avocat, cette erreur impactera le petit garçon toute sa vie même si les récents progrès médicaux pourraient lui permettre d’avoir un jour des enfants : « La plus grande préoccupation de la famille est de savoir comment cela pourrait affecter leur enfant physiquement, sur la capacité d’avoir des enfants à l’avenir et émotionnellement ».

De son côté, l’établissement médical concerné ne souhaite pas s’exprimer : « La priorité absolue du Texas Children’s Hospital est la santé et le bien-être de nos patients. En raison des exigences de confidentialité des patients, nous ne sommes pas en mesure de commenter ».



Source link

Related Posts

Laisser un Commentaire