5 500 nouveaux virus découverts dans l’océan

by



ocean

Jusqu’à présent, la plupart étaient encore inconnues. La revue Science (source 1) a révélé la découverte de 5 500 nouvelles espèces de virus. Toutes ont été identifiées en analysant 35 000 échantillons d’eau prélevés dans les eaux du monde entier au cours des expéditions du Tara Oceans.

« Hormis leurs rôles dans les maladies infectieuses humaines, nous comprenons relativement peu de choses sur les virus à ARN dans le monde entier. Récemment, la courbe des découvertes a été spectaculaire et a révélé une diversité inattendue », ont expliqué les chercheurs dans la revue Science.

Mieux comprendre le réchauffement climatique

Ce laboratoire flottant, Tara Oceans, s’est donné pour mission de naviguer sur les océans pour mieux comprendre la biologie marine. Le voilier français analyse avec précision le rôle des virus constitués d’ARN dans les écosystèmes marins. Après cette découverte, les chercheurs ont été contraints de créer de nouveaux niveaux de classification car les cinq rangs de la classification de virus à ARN existants ne suffisaient plus. Voici les cinq nouvelles branches : « Taraviricota », « Pomiviricota », « Paraxenoviricota », « Wamoviricota » et « Arctiviricota ».

Les chercheurs estiment qu’il existe près d’un milliard de virus à ARN présents dans les océans. Ces derniers seraient capables de réguler les écosystèmes marins en empêchant un organisme de prendre le dessus sur les autres en les infectant. De plus, les scientifiques expliquent que ces virus parviendraient à « empoisonner » le carbone présent dans les océans. Une approche pour mieux comprendre le phénomène du réchauffement climatique.



Source link

Related Posts

Leave a Comment